Le Tamié, fromage d’abbaye

Le Tamié, fromage d’abbaye

Fromage de tamié, produits régionaux savoie, fromage de savoie

Ce fromage qui compose généralement le plateau savoyard dominical, est fabriqué depuis toujours par les moines de l’abbaye de Tamié. Si vous souhaitez repartir de Savoie avec un produit qui fleure bon l’authenticité, il est incontournable de garnir votre panier du terroir, avec ce fromage au lait de vache cru et entier, dont l’affinage est toujours pratiqué à l’ancienne. Vous le trouverez facilement à la vente pour votre panier gourmand !

source : www.terroirettraditions.net

source : www.terroirettraditions.net

Le Tamié « Grand modèle » ou « Petit modèle » ?

La région du Tamié offre grâce à son climat humide en été et ses beaux reliefs, de beaux pâturages aux troupeaux. L’herbe grasse qu’ils y trouvent donne tout le caractère au fromage. Classé dans la catégorie des pâtes pressées non cuites, le Tamié se présente sous forme de fromage cylindrique caractérisé par la belle couleur safran de sa croûte. On le trouve sous deux formats : le Tamié Grand Modèle (avec moins de croûte, il est beaucoup plus moelleux et exige un affinage plus long) et le Tamié Petit Modèle.

L’histoire du Tamié

Après avoir été chassé pendant la Révolution, un petit  nombre de moines, originaires de la Trappe, quitta la Suisse où ils avaient trouvé refuge pendant cette période, et revint en France en 1815. Une communauté s’établit alors à Port-du-Salut en Mayenne, où ils commencèrent la fabrication d’un fromage bien vite apprécié. Les autres Trappistes demandèrent alors à leur confrère du Port-du-Salut la recette utilisée. Sous la contrainte des lois de 1793, les moines quittèrent à nouveau l’abbaye de Tamié pour mieux y revenir en 1861. C’est probablement à partir de ce moment là, que les moines commencèrent véritablement la fabrication du Tamié.

Tamié a donc adapté la recette du célèbre Port-du-Salut, qui lui, n’est plus désormais fabriqué par l’abbaye du Port-du-Salut, puisque la marque et la fromagerie ont été vendues. Autre différence importante avec ce cousin (désormais lointain) : le lait du Tamié, n’est pas pasteurisé, comme nombre de fromages monastiques traditionnels.
Pour plus d’informations sur ce fromage d’abbaye savoyard, rendez-vous sur http://www.terroirettraditions.net/.

Laisser un commentaire

*